27 août 2007

publié le 8/27/2007 05:48:00 AM


Redémarrage système en cours

>>



Je viens d'arriver avec toute la famille à San Francisco pour de bon. Les enfants y sont pour la première fois, tout excités et c'est assez étrange, je pense que je n'ai pas encore réalisé ce qui se passe mais un rêve dans mon esprit depuis une quinzaine d'années est en train de se réaliser. Je me souviens déjà en classes préparatoires HEC pendant les cours de philo dispensées par Alain Minc j'avais envie de tenter l'aventure et de bouger à San Francisco. C'était l'époque où j'avais les cheveux longs et où j'écoutais en boucle Maxime Le Forestier chanter "C'est une carte bleue perdue sur la colline, on y vient à pied, on ne frappe pas, ceux qui vivent là, ont jeté le code, San Franciscooooo s'embrume, San Francisco ...".

C'est un changement personnel important, voila deux mois que nous le préparons en famille, obtenir le visa, inscrire les enfants au lycée français, trouver une maison, vendre maison et voitures à Paris... Un bon moment pour s'apercevoir à quel point le matériel est peu important (en fait quand on est pauvre c'est plus facile de déménager) mais prend un temps de gestion considérable quand on change tout.

Ce sera pour moi un changement professionnel encore plus important. Je garderai des contacts proches j'en suis sûr avec toutes les personnes avec lesquelles j'ai travaillé depuis plus de dix ans autour de l'Internet, la plupart sont des amis (sauf le ashole de l'autre fois). Pourtant, la distance est la et naturellement les petites habitudes parisiennes vont disparaître, tout sera un peu plus difficile. En dix ans d'entreprise en France je peux m'appuyer sur un bon réseau, la facilité de créer une équipe, des apparitions très régulières dans le Figaro... Cette capacité d'aller très vite me manquera (mais pas à Géraldine).

J'ai l'impression de redémarrer la machine, un peu comme à la sortie de l'école, quand j'ai créé ma première entreprise, vous n'imaginez pas le nombre de beuveries HECiennes que j'ai dû me taper pour me constituer un bon réseau, bâtir une réputation de pilier de comptoir, rien n'est acquis. C'est dans cet esprit que j'arrive même si bien sûr, j'ai déjà beaucoup d'amis dans la région et que mon expérience me suit, je ne pars pas non plus avec un simple prêt étudiant comme à HEC en 1996 (c'était l'époque où j'étais pauvre, où je mangeais des boîtes de raviolis froides pendant que Géraldine travaillait à la mine), cela aide.

Pourtant la culture des affaires est différente et il faudra bien que je m'y adapte. C'est probablement le point qui m'inquiète le moins tant je suis brillant. A chaque fois que je suis venu ici, je me suis senti comme un requin dans l'eau. La facilité de créer des liens entre les personnes ici, bien que souvent superficielle, me plaît. Ce n'est un secret pour nobody, la superficialité c'est quand même mon grand point fort.

Redémarrage système. Changement profond en cours. Phrases courtes. Me prends pour Duras. Même chose pour ce blog qui est devenu totalement inconsistant depuis mon envie de donner un coup de main lors de la campagne présidentielle, puis ma tentative de le rendre multi-auteurs et enfin ma tendance au twittage depuis quelques mois, au point de ne plus parler qu'en langage SMS. Les Sarkozistes, Gonzague et Peha apprécieront à sa juste valeur ce constat plein de lucidité.

C'est ma première "vraie" note depuis des mois et si cela prend un peu de temps, cela fait aussi vraiment du bien, un peu comme après une semaine de constipation on parvient enfin à se libérer les sphincters. Je viens de remercier les gagnants de la blogakadémie à nouveau pour avoir joué le jeu d'une expérience aussi inintéressante que risible, et je pense toujours autant (si si) qu'un blog multi-auteurs est une excellente idée (normale c'est une idée de moi), mais mon envie du moment est de me reconcentrer sur un espace personnel, de parler de moi, mon nombril, mon ego, ma vie.

Merci à tous en tout cas de tant d'intérêt et de belles choses construites ensemble (la victoire de Sarkozy? les podcasts de Peha? les crises de fou rires quand je parle économie?)) si nous avons eu l'occasion de collaborer d'une manière ou d'une autre, j'ai vécu dix ans extraordinaires depuis ma sortie de l'école en 1996 (où je n'avais en poche qu'un prêt étudiant et un four micro-onde pour réchauffer mes boîtes de raviolis) , je tourne la page d'une superbe aventure dont je fus le héros pour écrire un deuxième chapitre qui commence aujourd'hui, j'espère qu'il sera aussi passionnant que le premier, je vais y mettre toute mon énergie en tout cas.

Rastignac attacks!

Rédigé par Loïque


6 commentaires:

Mieux et plus vrai que le vrai...Loïque, que vas-tu faire...émigrer toi aussi... au pays natal de Rantanplan ?...Content de te retrouver en forme. Vive la rentrée !

 


29 août 2007 à 10:01:00, Anonymous Anonyme a dit

Moi je n'attends plus qu'une chose....ton runcast ou peut-être un rampe-cast ou un roule-cast ???

 


Qui c'est qu'on va voir rabouler en France avec son numéro de Sécu au premier pépin de santé, pontage ou appareil dentaire pour le grand ? Hein, qui ?

 


2 sept. 2007 à 19:05:00, Anonymous Anonyme a dit

Bahh, ce n'est que la deuxième fois que tricard en France le lemeur se barre à l'étranger. La première fois c'était après la tentative ratée de vente de son paquet de vide (marketo and co) à une autre société, là où toutle monde le croyait millionnaire même les impots.. il s'était barré en belgique où il avait zoné dans une espèce de start up autour de la tv numérique d'où d'ailleurs il s'était fait viré.
Cette fois-ci, comme il a raté ce qu'il croyait être son avenir, la politique, il part ailleurs en se disant que sa vraie réputation sera moins connue là bas.. Bonne chance surtout à ceux qui lui fileront de l'argent ;-))

 


4 sept. 2007 à 14:29:00, Anonymous Anonyme a dit

Le dessin est très méchant, j'adore !

Pour LLM, je lui donne 1 an. Se faire oublier aux States, c'est une stratégie qu'on apprend aux étudiants d'HEC quand ils se ramassent une superbe gamelle.

Faut juste financer la vie là-bas (et vive les assedic, hein) à 4. Bon, il y a bien les 6 000 € des recettes commerciales du blog. Si ça dure...

 


These articles are fantastic; the information you show us is interesting for everybody and is really good written. It’s just great!! Do you want to know something more? Read it...:Great investment opportunity in Costa Rica: condo costa estate real rica, condo costa rica, condos for sale in costa rica. Visit us for more info at: http://www.jaco-bay.com/

 


Enregistrer un commentaire

(pas de spam)

Voici qui je suis et un portrait-audio

Le livre que j'ai lu en cinquième :


Envoyé avec un Nokia N93 et une ligne Orange