01 décembre 2006

publié le 12/01/2006 04:38:00 PM


5 slots pour les startups au Web 3 disponibles

>>

Je reprends le concept de l'émission "un jour, un livre", sauf que je l'agrémente à ma sauce. Ca donne : "Un jour, un mot ridicule".

Aujourd'hui le mot ridicule est : "slots".

Alors je sais ce que vous allez me dire. Quand j'écris "5 slots pour les startups au Web 3 disponibles", il y a encore trop de mot français et pas assez d'anglais commercial. Disons le tout net, je suis à deux doigts de faire de la paraphrase balzacienne. Comme je suis parfaitement conscient que tout le monde n'a pas eu la chance de me cotôyer à HEC, je m'engage à employer encore quelques mots de la langue de Barbelivien au charme si désuet. Les puristes seront forcément déçus mais il faut bien que je m'adapte aux non franglophones qui n'ont jamais eu de cours d'e-learning ni de foutagedegueuling.

mais puisque je te dis qu'il n'y a pas de honte à ne pas savoir ce que c'est qu'un slot

Rédigé par Loïque


2 commentaires:

ah mais non slotz c'est pas un nom anglais, si je me recorde bien c'est dérivé d'un agent bordure qui entrava les plans scoutement diaboliques de tintin. Ah moins qu'il s'agisse d'une expression bretonne ?

 


Trop top ton explanation Loïque! Je trouve que ton blog est really trop cool. No joke. Ca me rappelle nos délires top fun sur le campus at Jouy-in-Josas. Ca c'était vraiment le good old time. Mais now, faut deal with tous ces imbéciles qui talk pas comme nous, et ça c'est trop pain dans le cul. Serious.
Keep up le good work.

Ton top fan qui te love comme crazy.

 


Enregistrer un commentaire

(pas de spam)

Voici qui je suis et un portrait-audio

Le livre que j'ai lu en cinquième :


Envoyé avec un Nokia N93 et une ligne Orange